supervision coach

Ma fantastique expérience du Marathon de la supervision

Je vous partage ma récente expérience de supervision, session que je partage tous les deux mois avec une dizaine de coachs certifiés comme moi et durant laquelle nous travaillons sur nous-mêmes, notre métier et la vision que nous en avons. Une expérience très enrichissante qui permet d’approfondir son savoir-être et savoir-faire indispensables au métier de coach…

En tant que coach, et comme la plupart des professionnels de la relation d’aide, je suis supervisée par un professionnel confirmé.

La supervision

Les objectifs de la supervision sont :

  • poursuivre en continu ma professionnalisation,
  • exerçant un métier influant, augmenter mon niveau de conscience, apprendre à me connaître et à évoluer.

Je fais partie d’un groupe de supervision de 10 coachs, de différents niveaux d’expérimentation, tous certifiés Coach&Team®, ce qui facilite et renforce les interactions. Nous nous retrouvons une journée tous les 2 mois.

La supervision intervient sur 4 champs :

  • La Personne : développer ma sécurité ontologique.
  • Le Praticien coach : face à une mission de coaching individuel ou collectif, trouver auprès de mes pairs un avis, un conseil, une solution ; par exemple des problématiques de structuration dans le temps, ou pour s’entraîner.
  • Le Promoteur du coaching : comment faire du coaching mon métier ? Ce champ permet d’aborder les sujets de commercialisation, de stratégie.
  • La Vision personnelle professionnelle du coaching. Comment j’avance dans ma propre vision du coaching ?

C’est ce dernier point que j’ai travaillé la semaine dernière, lors de l’édition 2020 du « Marathon de la supervision ».

Nous nous sommes retrouvés à 22 coachs et 2 superviseurs appartenant à différents groupes de supervision de la région, sur la côte landaise. Quelle expérience fantastique !

Marathon de la supervision journée 1 : retour à l’essentiel

Nous avons eu l’opportunité de passer la première journée en extérieur, au bord de l’océan et dans les pins. L’objectif était de faire un pas de plus vers notre « essentiel » : qui sommes-nous fondamentalement ?

Nous avons alterné des temps de centration et de visualisation, des temps d’échanges 2 par 2, des temps de partages en petits groupes, et en grand groupe.

L’environnement, au bord de l’océan, mobilisait nos 5 sens (le bruit des vagues, le vent, l’odeur de l’océan, et le paysage magnifique), et était propice à ce travail de réflexion.

Les questions abordées ? 

  • En quoi mon histoire familiale a façonné la personne que je suis ?
  • Qu’est ce que les expériences de ma vie m’ont apporté d’essentiel à mes yeux ?
  • Quelle expérience fondamentale a opéré un changement majeur dans ma vie ? Quelles sont mes plus grandes forces pour réussir ?
  • Où en suis-je professionnellement aujourd’hui ?

Nous ne prenons jamais le temps de nous poser ces questions. Et pourtant, elles sont fondamentales pour identifier qui nous sommes vraiment, pour mieux nous comprendre afin de mieux comprendre et accompagner les autres.

Marathon de la supervision journée 2 : la supervision

La deuxième journée fut consacrée à des sujets de supervision, échanges toujours enrichissants pour tous.

Quelques sujets traités pour exemples :

  • Je me suis lancée comme indépendant il y a quelques mois, mais je ne sais pas par quel bout commencer, il y a tant à faire ? Mon statut entrepreneurial, mon offre, la gestion de mon temps…. Avez-vous des conseils et retours d’expériences à me donner ?
  • J’anime un séminaire de managers dans 3 semaines. J’ai établi le déroulé de la journée, mais j’ai besoin de votre avis sur le jeu d’inclusion (tout début du séminaire) que j‘ai prévu.
  • Cela fait plusieurs années que je suis indépendante. Le Covid a mis un coup de frein à mon activité. Depuis, je sens qu’il faut que je change quelque chose, mais je ne sais trop quoi.
  • Je sens que je suis à la croisée des chemins. Je vois au loin ce vers quoi je veux aller mais j’ai très peur ; cela m’excite et m’angoisse en même temps.

Mais ne croyez pas que nous n’avons fait que phosphorer durant 2 jours ! La convivialité était de mise, avec beaucoup de rires durant les pauses, repas et autres libations ! Cela fait aussi partie de ces groupes de supervision : créer et renforcer des liens.

Pour moi, ces 2 jours ont été un vrai cadeau, et je remercie Thomas Kourliansky et Katia Hyolle d’Alliance coachs pour leur accompagnement.

C’est ce genre d’expérience qui me fait dire tous les jours que j’adore le métier que je fais… 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button